Sélectionner une page

Nos formations innovantes

Quand un métier bouge, la formation doit évoluer
 

Climat : comprendre les enjeux du dérèglement climatique et les mettre en récit pour ses audiences

La lutte contre le dérèglement climatique est le défi majeur de notre génération. Comprendre les causes et les mécanismes du réchauffement climatique est essentiel. Connaître les ordres de grandeur des sources d’émission de gaz à effet de serre est crucial. Savoir intégrer la dimension climat dans sa production éditoriale est aujourd’hui une nécessité pour les journalistes, les communicants et les producteurs de contenus. Cette formation vous donne les outils pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique. 

Formation cursus compétence web (niveau débutant)

Cette formation vous permettra de comprendre les causes et les conséquences du réchauffement climatique ainsi que les ordres de grandeur des différentes sources de gaz à effet de serre. Vous serez capable d’identifier les défis sociétaux, politiques, économiques et environnementaux auxquels nous sommes confrontés.

Vous réfléchirez aux moyens de raconter au mieux le climat dans chacun de vos sujets, en articulant enjeux scientifiques, initiatives de terrain et politiques publiques sans tomber dans les pièges du greenwashing et en reconnaissant l’éco-anxiété provoquée par les perspectives tracées par les experts du GIEC. Vous mettrez en pratique ces nouvelles connaissances pour imaginer des contenus et formats adaptés à vos audiences, qui prennent en compte les enjeux du dérèglement climatique.

Nous contacter pour plus d'informations

 
Vous êtes
Journalistes, rédacteurs et rédactrices en chef, chargé·es de communication interne et externe, producteurs et productrices de contenus en ligne
Prérequis
Aucun pré-requis
Matériel nécessaire
Un ordinateur ayant un accès internet (nous pouvons au besoin en prêter un).
A l'issue de la formation, vous serez en mesure de :
  • Savoir identifier les causes et les conséquences du réchauffement climatique;
  • Connaître les ordres de grandeur des sources d’émission de gaz à effet de serre (GES);
  • Comprendre comment intégrer les enjeux climatiques et environnementaux dans tous ses contenus;
  • Comprendre les enjeux de sources et de vocabulaire autour des questions climatiques;
  • Connaître des formats pour proposer une couverture médiatique du climat adaptée à son public.
Modalités et moyens pédagogiques

Cette formation orientée vers la pratique alterne des séquences théoriques courtes avec des moments d’échanges et d’intelligence collective.

Evaluation des apprenant·e·s :

  • Positionnement : un questionnaire en ligne est adressé aux participant·e·s avec la convocation de manière à évaluer leur niveau initial et leurs attentes.
  • Evaluation des acquis : au cours de la formation, les exercices réalisés permettent au formateur ou à la formatrice d’évaluer l’acquisition des compétences.
  • Attestation : une attestation des acquis de fin de formation est adressée par mail aux apprenant·e·s suite à la session.
Programme
Jour 1 – Comprendre le dérèglement climatique et son impact

  • Présentation de la formatrice / du formateur et tour de table
  • Atelier d’intelligence collective : la Fresque du climat
  • Calculer l’empreinte carbone d’une personne / d’une entreprise / d’une collectivité
  • La stratégie nationale et européenne de réduction des gaz à effet de serre
  • Qui décide quoi ? L’enjeu des négociations internationales;
  • Décliner les enjeux par secteur d’activité
  • Comprendre l’aspect systémique des défis écologiques en liant le changement climatique, la biodiversité, les limites planétaires, les inégalités sociales et leurs implications économiques

Jour 2 – Couvrir la question climatique : un défi pour les médias

  • La sous-représentation de l’enjeu dans les médias
  • Analyser le positionnement des acteurs: neutralité / militantisme / greenwashing
  • Identifier les données pertinentes et les sources fiables
  • Savoir bien nommer les choses et illustrer les sujets
  • Parler aux jeunes publics
  • Gérer l’éco-anxiété : pour le journaliste et pour l’audience
  • Aborder la question climatique sous l’angle du journalisme d’adaptation

Jour 3 – Raconter le climat : le bon format pour son public

  • Panorama des formats inspirants proposés dans les médias
  • Atelier de créativité éditoriale orienté climat
  • Partir des besoins de son public pour concevoir ses formats
  • Mise en pratique sur un cas concret
  • Travail individuel ou en binôme sur un format / sujet / angle
  • Retours et debriefs collectifs
  • Mise en place d’une feuille de route pour lancer sa production
  • Evaluation à chaud de la formation par les participant·e·s

  • Un atelier ludo-pédagogique qui fait appel à l’intelligence collective pour  s'approprier les enjeux du réchauffement climatique.
  • Les participant·e·s relient des cartes entre elles afin de comprendre les relations de causes à effets entre les activités humaines et le changement climatique.
  • Un animateur ou une animatrice encadre le groupe et facilite les échanges.

La Fresque du Climat a été imaginée et créée par Cédric Ringenbach. Elle est aujourd'hui portée par l'association Fresque du climat à laquelle Samsa.fr reverse des droits d'utilisation.

Charte pour un journalisme à la hauteur de l'urgence écologique

Un groupe de journalistes et de médias français a élaboré la Charte pour un journalisme à la hauteur de l'urgence écologique. On vous invite à découvrir comment, en tant qu'organisme de formation Samsa.fr y a participé activement.

Nous contacter pour plus d'informations

 

Climat : les bases pour comprendre et informer sur le dérèglement climatique sans être spécialiste (1 jour)

La Fresque du climat pour les journalistes : ateliers ludiques sur les mécanismes du dérèglement climatique

Traiter les questions climatiques et les négociations internationales sur le climat (e-learning)

Développer sa créativité éditoriale pour inventer de nouveaux formats

Petit lexique du dérèglement climatique
  • Accord de Paris (sur le climat) : l’accord de Paris, souvent appelé Accord de Paris sur le climat, est un traité international sur le réchauffement climatique adopté lors de la COP21 en 2015. Il concerne l'atténuation et l'adaptation au changement climatique ainsi que leur financement. Son objectif est de limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2 degrés, de préférence à 1,5 degré Celsius, par rapport au niveau préindustriel.
  • Bilan carbone : outil de mesure de l'empreinte carbone pour comprendre et analyser l'activité des particuliers, des entreprises, des collectivités et des administrations en termes d'émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre.
  • Biodiversité : la biodiversité désigne la diversité des organismes vivants (écosystèmes, espèces, populations…). La pollution des fleuves, des rivières et des sols causée par les activités humaines peut impacter la biodiversité et faire disparaître des espèces animales et végétales.
  • Changement climatique : variations des caractéristiques climatiques - réchauffement ou refroidissement - en un endroit donné au cours du temps. La définition actuelle du changement climatique implique que certaines formes de pollution de l’air, résultant principalement de l’activité humaine, menacent de modifier sensiblement le climat, contribuant à un réchauffement global.
  • Différence entre météo et climat : la météo se définit par quelques valeurs instantanées et locales de température, de précipitations, de pression, d'ensoleillement, etc. Des valeurs qui sont fournies par des stations météorologiques. La science du climat, quant à elle, rend compte des conditions moyennes de l'atmosphère, sur une longue échelle de temps et sur une vaste zone géographique. 
  • Dioxyde de carbone (CO₂) :  principal gaz à effet de serre anthropique (émis par l’Homme) qui affecte l'équilibre radiatif de la Terre. Les émissions de CO2 viennent des énergies fossiles (à 90%) et de la déforestation (à 10%).
  • Éco-anxiété : inquiétude face aux catastrophes écologiques. 
  • Éco-geste : un geste simple du quotidien permettant de réduire notre empreinte écologique tout en faisant des économies d'énergie.
  • Energies fossiles : les énergies fossiles sont le charbon, le pétrole et le gaz. Elles sont utilisées principalement dans les bâtiments, le transport et l'industrie. Elles émettent du CO2 lors de leur combustion.
  • Empreinte carbone : total des émissions de gaz à effet de serre liés à notre mode de vie. Son intérêt est double : comprendre d'où viennent nos activités les plus néfastes pour le climat et agir à notre échelle afin de réduire nos émissions sur certains postes de consommation (alimentation, transports, logement).
  • Gaz à effet de serre (GES) : certains gaz retiennent une part de l’énergie solaire renvoyée vers l’espace par la Terre sous forme de rayonnement infrarouge. Ces gaz dits à effet de serre sont présents naturellement dans l’atmosphère, comme le gaz carbonique (CO2), le méthane (CH4) ou la vapeur d’eau (H2O) mais en trop grande quantité, ils provoquent le réchauffement climatique..
  • GIEC : depuis plus de 30 ans, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts. Il identifie également les possibilités de limiter l’ampleur du réchauffement et de s’adapter aux changements attendus. Les rapports du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus avancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat.
  • Greenwashing : méthode marketing consistant à communiquer auprès du public en utilisant l’argument écologique de manière trompeuse pour améliorer son image. Les informations transmises sont une présentation déformée des faits et de la réalité. Cela peut aussi bien passer par le fond que par la forme.
  • Réchauffement climatique : la hausse des émissions de gaz à effet de serre (GES) modifie la composition de l'air, provoquant une augmentation de l’effet de serre. La chaleur est piégée à la surface de la Terre, dont les puits de carbone naturels ne peuvent pas absorber autant de GES, et ce déséquilibre entraîne un réchauffement planétaire.
  • Zéro carbone ou neutralité carbone : objectif pour un État ou une entreprise d'atteindre l'équilibre entre les émissions de carbone et l'absorption de carbone de l'atmosphère par les puits de carbone.
Print Friendly, PDF & Email
Les dates
  • 18, 19 et 20 mars 2024 à Paris (présentiel)
  • 7, 8 et 9 octobre 2024 à Paris (présentiel)
  • nous contacter pour organiser une formation sur mesure, en présentiel ou à distance
Formatrice : Anne-Sophie Novel

Anne-sophie-Novel-Formatrice-Samsa

« Économiste de formation, je suis devenue journaliste spécialisée dans les alternatives écologiques et sociales, dans les médias et leur traitement des questions environnementales. Je collabore avec Le Monde, So Good, Dard Dard, We Demain, Revue Far Ouest, Kaizen, France2 et la newsletter Vert. J’enseigne le journalisme environnemental à l’ESJ Lille ainsi qu’à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine. Je suis également auteure et réalisatrice de documentaire. Avant, j'ai été la rédactrice en chef pendant 7 ans de Ecoloinfo.com, que j'ai créé en 2007 pour faciliter l’accès à l’information de l’écologie et du développement durable au plus grand nombre de citoyens. J'ai ensuite rejoint le journal Le 1 à sa création, où j’ai insufflé pendant près de 4 ans l’idée d’un journalisme plus près des lecteurs et poussé l’idée d’un journalisme d’impact et “de solutions” qui a fait ses preuves ».

Anne-Sophie Novel

Formatrice : Juliette Quef

Juliette-quef-formatrice-samsa-climat

« Je suis journaliste et directrice de publication de Vert, un média indépendant qui met le climat et le vivant au centre de sa ligne éditoriale. Avec Vert, nous sommes à l’origine de la Charte pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique, publiée en septembre 2022, signée par plus de 1600 professionnels et une centaine de rédactions, qui vise à améliorer le traitement journalistique de ces questions. J’ai à cœur de transmettre, avec pédagogie et une dose d’humour, les données clés et les ressources pour mieux informer à l’heure de l’urgence écologique. »

Juliette Quef

Formateur : Loup Espargilière

« Journaliste, j’emploie toute mon énergie à trouver comment informer au mieux le grand public sur les sujets les plus compliqués liés à l’écologie au travers de Vert, le média que j’ai créé. Animé par l’envie de transmettre, j’ai à cœur de restituer à mes stagiaires les quelques recettes que j’ai apprises sur ce chemin. Avant de me spécialiser sur l’écologie et de créer Vert, j’ai écrit sur la politique et le social pour de nombreux titres. J’interviens régulièrement dans plusieurs écoles de journalismes reconnues (Cuej, Ijba, ESJ Lille) et je forme des professionnels sur la création de médias, l’innovation éditoriale et l’information à l’heure de l’urgence écologique. »

Loup Espargilière

Formatrice : Béatrice Héraud

Beatrice Héraud formatrice samsa

« Journaliste indépendante depuis 2021, je travaille sur les questions écologiques et sociales pour différents médias (Les Echos, La gazette des communes, Contexte, AEF, Vert…) et une newsletter que j’ai créée (Le Grand Écart). En parallèle, je réalise des formations sur ces sujets. J’ai commencé le journalisme en 199 dans la presse quotidienne régionale (Ouest-France, Sud Ouest, France Bleu) avant de me tourner vers le journalisme économique (BFM radio, newsletter de L’Expansion, Marketing Magazine) puis de me spécialiser dans l’économie et la finance durable, ce qui m'a amenée à travailler 12 ans à Novethic.»

Béatrice Héraud

Formatrice : Audrey Boehly

Audrey Boehly formatrice samsa

«Ingénieure de formation et journaliste scientifique, j’ai souhaité me spécialiser sur l’environnement pour sensibiliser, vulgariser et contribuer à répondre aux nombreuses questions que suscite l’urgence écologique. Je m’intéresse particulièrement au sujet des limites planétaires. J'ai d'ailleurs créé à ce sujet le podcast Dernières Limites diffusé depuis mars 2022. Je jongle entre différentes activités : pigiste pour Sciences et Avenir, conférencière et enseignante à l’Université Paris Saclay, vice-présidente des JNE (association des Journalistes Écrivains pour la Nature et l’Écologie). Avant de devenir indépendante en 2022, j'ai été chef de rubrique Science & Environnement au mensuel Ça m’intéresse pendant 4 ans et responsable éditoriale du trimestriel Ça m’intéresse Science pendant 3 ans ».

Audrey Boehly

Formateur : Maxime Thuillez

« Je suis journaliste depuis 2012. J'ai commencé ma carrière à la télé entre Public Sénat, Canal+ et Paris Première. Déçu de la place accordé par les médias aux questions écologiques, j'ai décidé de créer le média dont je rêvais : le Greenletter Club. Depuis avril 2020 et une centaine d'épisodes, j'interviewe les meilleurs spécialistes de l'effondrement de la biodiversité, de la fonte des glaces ou de la pénurie de métaux. Au programme ? Scientifiques, anciens ministres ou patrons d'ONG : tous racontent pendant plus d'une heure les grands problèmes qui menacent la planète. Le podcast a reçu le prix du meilleur podcast santé francophone 2023 (catégorie "développement durable") et fait partie des "podcasts indispensables sur l'environnement et le climat" selon BonPote ».

Maxime Thuillez

Formatrice : Noélie Coudurier

« Journaliste spécialisée sur les thématiques d’ingénierie territoriale (eau, déchets, mobilité, énergie, etc), j’ai aussi été Responsable de campagne climat et agriculture-sécurité alimentaire pour Oxfam France. J’ai également fondé HIATUS, qui conseille les ONG et collectivités investies dans des projets d’intérêt général afin qu’elles bâtissent leur stratégie d’influence ».

Noélie Coudurier

Formateur : Thomas Baïetto

« Journaliste à franceinfo.fr depuis 2011, je me suis progressivement spécialisé ces dernières années sur les questions environnementales. Je m’intéresse en particulier au réchauffement climatique et à l’érosion de la biodiversité, deux crises majeures qui menacent l’avenir de nos sociétés. Pour consolider mes connaissances sur ces sujets, j’ai repris des études à distance en 2020 pour décrocher un master 2 « Climat et médias » à l’université Paris-Saclay. J’enseigne le traitement des questions environnementales à l’EDJ SciencesPo et j’ai fait partie de l’équipe qui a rédigé la charte pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique. »

Thomas Baïetto

Délais d’accès

Dès la validation de votre souhait, un devis vous sera proposé. A la validation de votre inscription, une convention ou un contrat de formation vous sera adressé.

Chez Samsa.fr, votre inscription est l’affaire de quelques heures - mais attention aux délais complémentaires qui peuvent être demandés par vos financeurs! Nous sommes là pour vous accompagner dans vos démarches, n’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions!

Conditions d’accessibilité

Nous mettons tout en œuvre pour vous accueillir toutes et tous dans les meilleures conditions. Notre charte handicap détaille nos engagements pour l’accessibilité de nos formations. Contactez notre référent handicap si vous avez des besoins spécifiques d’accompagnement avant, pendant et après la formation: [email protected]