fbpx
Sélectionner une page

Nos formations pour l’écriture web

Formation écriture web : rédiger plus vite et mieux avec les techniques du mind mapping

Formation écriture web : développer sa créativité éditoriale pour inventer de nouveaux formats

Formation écriture web : lancer une newsletter éditoriale pour fidéliser une audience

Formation écriture web : parcours compétences numériques pour les pigistes

Nos différentes formations pour l’écriture web

Ecrire pour le web, voilà qui relève du paradoxe. Il s’agit de concilier des objectifs apparemment opposés : d’un côté, s’adapter aux contraintes techniques du référencement et, de l’autre, trouver sa place dans un contexte de lecture complexe. L’internaute est en effet sollicité de toutes parts et son attention s’éparpille. Il faut réussir à capter cette attention puis la retenir en offrant une qualité de contenu optimale pour faire la différence.

Qu’est ce que l’écriture web ?

En une dizaine d’années, l’écriture web optimisée pour les moteurs de recherche (SEO) et la lecture sur ordinateur de bureau s’est doublée d’une écriture pour les réseaux sociaux et d’une lecture majoritairement sur smartphone. L’une n’a pas chassé l’autre et les stratégies de communication mises en place tiennent compte de ces changements constants des habitudes du public. 

On écrit pour le web, on écrit pour le mobile, on écrit pour les réseaux sociaux et on adapte son style, son vocabulaire, ses modes d’expression, au public, en fonction des lieux de publication, des moments de la journée et, bien évidemment, du message à faire passer.

Écrire pour Google

On peut se demander aussi si l’on doit écrire pour Google. Le moteur de recherche joue un rôle-clé aujourd’hui dans l’accès aux contenus et on ne peut sans doute pas rédiger contre Google ou sans tenir compte des caractéristiques des moteurs de recherche. C’est tout l’objectif des techniques de SEO (search engine optimization) qui visent à favoriser la découvrabilité de vos productions. Et ce, en tenant compte des évolutions régulières de l’algorithme de ce géant du web.

Le choix des mots-clés, la structuration des phrases, l’architecture des textes, la sélection des titres : autant de savoir-faire qui constituent la base de textes précis, engageants et lisibles. Du style, de la technique, et des outils : charte editoriale, calendrier éditorial, guidelines… mais aussi des enrichissement multimédias, des liens hypertextes, de l’interactivité qui donnent à l’écriture web la profondeur qui fait la différence.

Les étapes pour bien écrire pour le web

Tout commence par la veille : organiser sa veille, c’est se donner les moyens de rédiger des textes à jour qui tiennent compte de ce qui est le plus susceptible d’intéresser les lecteurs. La veille permet de faire la différence avec la concurrence en proposant des articles plus riches et plus variés. Une veille opérationnelle enrichit le contenu, nourrit la créativité éditoriale. Newsletters, alertes, flux RSS, agrégateurs : l’évolution des outils de veille demande des formations adaptées aux usages comme aux possibilités techniques pour une efficacité toujours renouvelée.

Ensuite vient la capacité à organiser l’information pour mettre le propos en relief. Stratégie de communication, stratégie éditoriale, marketing digital : la réflexion se fait à plusieurs niveaux, et l’on ira jusqu’à parler de content marketing ou d’inbound marketing. C’est que le contenu est roi : c’est le carburant de la politique digitale d’une organisation.

L’écriture web chez Samsa

Chez Samsa.fr, nous sommes conscients que maîtriser l’écriture web, c’est connaître et comprendre les ruptures initiées par la révolution digitale. Bien entendu, il ne s’agit pas de suivre une accumulation de formations : formation Facebook, formation Twitter, formation Instagram, formation communication, formation marketing, formation stratégie de communication, formation communication interne, formation content marketing, formation réseaux sociaux, formation marketing digital, formation communication digitale, formation chef de projet digital. Au contraire, nous avons choisi de vous donner les clés de compréhension de la transformation numérique en cours et de vous fournir les outils et les méthodes les plus efficaces et pertinents pour rédiger pour le web et les réseaux sociaux.

Quelles sont les techniques et les compétences pour l’écriture web ? 

Les compétences numériques à mettre en oeuvre vont du référencement à la mise en forme du contenu, du SEO à l’editing, de la titraille à la structuration des contenus. C’est une palette large qui allie techniques éprouvées et créativité éditoriale.

Des techniques comme le mind mapping permettent d’organiser ses informations et donc ses textes. Car la créativité éditoriale s’apprend. C’est une question de méthode, de définition des contraintes, et de partage des indicateurs de succès, les fameux KPI. Fort de compétences numériques solides acquises au fil de formations régulières, le créatif s’appuie sur ses connaissances pour imaginer des solutions éditoriales adaptées aux objectifs de communication de sa structure.

De la conception à la rédaction, l’écriture web étend son champs d’intervention dans les différents domaines de la communication digitale pour devenir un outil à la fois sûr et souple au service d’une stratégie efficace et pérenne.