Et si nous étions entrés dans l’ère du design ou au moins des questions de design en matière d’information? La question me poursuit depuis un moment déjà. Je pense que nos interfaces sont loin d’avoir oublié la tradition du papier. Les « pages » d’accueil, pour ne citer qu’elles, n’ont pas encore vraiment laissé la place aux écrans d’accueil.

Les journalistes, s’il en reste encore, vont devoir aussi penser avec les designers et les ergonomes (en plus des développeurs) pour développer les médias de demain. Peu d’entre nous ont déjà fait le mouvement en direction de ceux qui essayent de repenser des objets et des services adaptés à ces nouveaux usages. Jusqu’ici, ce sont surtout les fabricants de matériel (Apple et son iPhone en premier lieu) qui nous ont forcé à repenser notre offre.

J’ai eu le plaisir aujourd’hui de rencontrer un étudiant en design que ces questions passionnent et sur lesquelles il est en train de fournir un travail particulièrement intéressant. J’aurai l’occasion de vous parler plus en détail de son travail dans quelques semaines, le temps pour lui de l’achever.

Cette rencontre me donne l’occasion de relancer mon appel (dans le désert) à la création de ce labo pluridisciplinaire qui pourrait propulser l’innovation dans les médias à un niveau à la hauteur des enjeux du moment.