fbpx
Sélectionner une page


Jean-Baptiste Diebold (Ginkio), Yann Guégan (Contexte) et Philippe Couve (Samsa.fr)

C’est toujours un plaisir d’accueillir de vieilles connaissances dans un podcast. Yann Guégan est aujourd’hui en charge de l’innovation éditoriale au sein du média en ligne Contexte. Il a longtemps été l’un des membres de l’équipe de Rue89 avec une appétence toute particulière pour les data, le dialogue avec les développeurs et la formation. Et c’est bien entendu chez Rue89 que nous nous sommes rencontrés en 2010.

Dix ans plus tard, Yann Guégan n’a rien renié de ses marottes, ni de son sens de l’info bien faite et faite pour tous. [Spoiler alert: vous comprendrez dans ce podcast pourquoi le sujet lui tient autant à coeur]. Je disais donc qu’il poursuit la même quête et tente aujourd’hui d’apprivoiser les données d’audience pour les mettre au service des journalistes de sa rédaction. Il le raconte en détail sur Medium.

Le pilotage de l’activité éditoriale des médias en ligne se fait souvent sur la base de données assez peu élaborées: celles fournies par défaut par les outils de mesure d’audience comme Google Analytics qui fournissent avant tout un nombre de pages vues et de visites. Des données qui ne fournissent pas toujours des informations très utiles aux rédactions.

Dans cet épisode, Yann Guégan revient aussi sur son exploration des possibilités du datajournalisme. Récemment, il s’est attaqué à une base de données des incidents répertoriés dans les centrales nucléaires françaises depuis 1973. Il a également produit une nouvelle mouture de son enquête (data scraping inside) sur les tarifs fluctuants de la SNCF.

A l’heure des fake news et de la défiance croissante envers les journalistes, Yann Guégan considère que la restauration d’un lien de confiance passe par un instance de médiation. Il a décidé de rejoindre le nouveau Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM). Il s’en explique dans cet épisode.