L’ex-journaliste Mark Potts se livre à une analogie (assez tentante) sur son blog. La mort annoncée d’une certaine forme de journalisme nous fait passer par les mêmes stades que ceux que nous endurerions face à la mort annoncée d’un proche.

Ces étapes sont décrites par Elisabeth Kübler-Ross dans les « cinq phases du mourir » (Five Stages of Grief)

  1. Déni / Internet et les blogs, c’est juste un effet de mode. Ca va passer.
  2. Colère / Les blogueurs ne sont pas des journalistes, on ne peut pas tout comparer.
  3. Marchandage / Les gens vont s’abonner pour avoir accès à une information de qualité.
  4. Dépression / Un nouveau plan social. Nous allons tous perdre notre boulot.
  5. Acceptation / Les choses ne sont plus comme avant mais le monde ne s’arrête pas de tourner pour autant.

Donc, il faut se hâter de passer au stade 5. Ou bien tenter l’acharnement thérapeuthique à l’un des stades précédents.

Je me demande quand même si je ne suis pas resté un peu coincé au stade 4.

The following two tabs change content below.
Fondateur de Samsa.fr, Philippe Couve est journaliste, consultant spécialiste des stratégies éditoriales pluri-média, formateur et expérimentateur sur le web depuis 1997. Philippe Couve accompagne les organisations dans leur mutation numérique. Il intervient en France, en Europe et en Afrique.

Recevoir nos articles par e-mail

Pour être informé/e automatiquement de toutes les nouvelles actualités et offres de formation et conseil de Samsa.fr

Votre abonnement est bien enregistré. Merci !