fbpx
Sélectionner une page

« Ce que vous lisez en ce moment a été dicté sur mon tel. portable et scripté automatiquement par une machine. Je ne fais aucune correction, je parle avec un débit normal. Ce service proposé par une boîte qui s’appelle SpinVox permet de faire pas mal de choses, d’abord recevoir les messages de son répondeur téléphonique en texte par SMS ou par email, ensuite il permet de blogger de vive voix. »

Voici donc le texte recraché par SpinVox. On remarquera qu’il a abrégé « téléphone » en « tel. » et que la ponctuation n’est pas tout à fait celle que j’imaginais, mais la reconnaissance vocale fonctionne et cela pourrait être utile pour les journalistes. Le service proposé ne le permet pas pour le moment, mais si la reconnaissance vocale fonctionne rien n’empêche d’envisager de nouvelles fonctionnalités.

  • En reportage sur le terrain, il n’est pas toujours évident de trimbaler son ordinateur portable, de trouver une connection et dans ce cas, il est possible d’en revenir aux bonnes vieilles méthodes à l’ancienne: la dictée. Maintenant, ça peut se passer sans sténo, en parlant avec un débit normal, mais pas sans un travail d’édition attentif avant publication. La question des noms propres, par exemple, risque de poser problème.
  • Tout ceux qui se sont un jour énervés à l’étranger pour savoir quel numéro appeler pour consulter sa messagerie téléphonique depuis Zanzibar comprendront l’intérêt de recevoir un SMS (ou un mail) contenant le texte du message et donc le sujet attendu par la rédcation.
  • Sur les sites internet, ce pourrait être un moyen de s’ouvrir d’une autre manière à la participation notamment dans le cas des médias de flux que l’on écoute sans être connecté au web (la radio et la télé, par exemple). J’écoute la radio et on me demande de réagir à une info. Je prends mon téléphone, je laisse un message et il se retrouve mis en ligne en texte sur le web.

A mon avis, il doit y avoir bien d’autres utilisations envisageables.

Une remarque avant de conclure. Ces logiciels de reconnaissance vocale ont historiquement toujours été développés prioritairement pour les services secrets et leurs écoutes téléphoniques. Ca laisse imaginer les possibilité actuelles de surveillance des communications.