fbpx

La leçon inaugurale du CFJ donnée par Francis Pisani (des extraits vidéo chez Luc Legay) et les premiers intervenants multimédia ont fait naître questions et débats (voir chez Emmanuel Parody).

Je m’arrête sur une interrogation émise par plusieurs étudiant(e)s: est-ce que le seul horizon du reportage, c’est maintenant l’écran de l’ordinateur?

La réponse est non, catégoriquement. Même s’il faut reconnaître que pour l’instant les médias purement web ont peu de moyens pour financer des reportages et que dans les médias « classiques », les budgets reportage sont alloués aux équipes rédactionnelles « classiques » et non aux équipes en charge du web.

Là comme ailleurs, la situation est sans doute transitoire. Et quelques exemples qui émergent (avec tout ce que l’expérimentation peut avoir d’insatisfaisant) laissent augurer un changement prochain.

Alors, forcément sédentaire le journaliste multimédia? Non, même si ce n’est pas encore lui que les rédactions décident spontanément d’envoyer en reportage.

Résultat: il décide parfois de s’envoyer lui-même en reportage pour en rapporter (notamment) un web-documentaire (comme l’ont fait Jean-Christophe Rampal et Marc Fernandez).