Stéphane Rabut

Reporter éclectique et partageur

« C’est énorme ce qu’on peut faire »

Entendu dans mes formations

Mes spécialités

  • Vidéo avec smartphone
  • Culture numérique
  • Rédiger pour le web
  • Nouvelles écritures
  • Local et hyperlocal

Ma philosophie

« A coeur vaillant, rien d’impossible », c’est un peu ma philosophie au quotidien. Journaliste autodidacte et bidouilleur numérique de longue date, j’aime partager mes connaissances. Je suis un fervent partisan du mode projet avec pour objectif de rendre mes apprenants autonomes en apportant à chacun des ressources et des savoir-faire. Je mise aussi sur une culture média commune et aussi éclectique que possible pour que les apprenants ne restent pas cloisonnés dans leur prisme personnel.

Mon expérience

Je suis tombé dans la marmite du journalisme en poussant la porte de Radio Campus lorsque j’étais en fac de droit à Dijon. Comme grand curieux de la vie, le journalisme était une évidence. C’est comme ça que je suis allé faire du grand reportage au Népal lors de la guérilla maoïste pour Libération, que je travaille pour Bayard jeunesse, Rue89Lyon ou encore la chaine Comedie… Regarder, comprendre et partager est mon credo. Touche-à-tout, bidouilleur et geek, j’aime tester toutes les formes de médias (radio, TV, presse écrite, web…).

 

Mes réalisations marquantes

Le projet le plus fou que j’ai lancé, c’est de proposer en 2014 le premier prix d’entreprenariat en journalisme organisé par le Club de la presse de Lyon, dont j’ai été le président. Une idée qui tombait à pic, après un mooc sur l’effectuation.

 

Mes publications

Je ne suis pas un pro du personnal branding. Heureusement, internet est plus doué que moi : Google, duckduckgo ou encore qwant devraient vous proposer des résultats intéressants.

Mes ambitions

Participer à l’émergence d’un média qui ferait la part belle à la réalité augmentée, une sorte de mix idéal entre la force d’un mook (monster book) et d’Internet.