Merci à WordPress qui propulse gratuitement et efficacement ce blog. Merci à OVH qui l’héberge.

  1. Merci à Sadish Bala pour l’habillage de ce blog (MistyLook).
  2. Merci à Jestro pour l’habillage de ce blog (Vigilance)
  3. Merci à Ian Stewart pour l’habillage de ce blog (Thematic)
  4. Merci à la NPR pour l’habillage de ce blog (Argo)
  5. Merci à CMSMasters pour le thème de ce site (Trymee)
  6. Merci à Elegant Themes pour le thème de ce site (Divi)

Merci à la DHD multimedia gallery pour l’image-logo de ce blog

Merci aux contributeurs suivants du Noun Project pour leurs logos :

  • consulting by Aneeque Ahmed from the Noun Project
  • group by Oksana Latysheva from the Noun Project
  • global by Dinosoft Labs from the Noun Project
  • event notification by Aneeque Ahmed from the Noun Project
  • iPhone by Aybige from the Noun Project

Dans ce temps-là, un journal était un journal qui appelait un enfant de salaud, un enfant de salaud, et se foutait du reste. Ca devait être bath alors d’être reporter dans un de ces bons vieux canards.

Horace McCoy, Un linceul n'a pas de poche

He wished he’d been living back in the days of Dana and Greeley, when a newspaper was a newspaper and called a sonofabitch a sonofabitch, and let the devil take the hindmost. It must have been swell to have been a reporter on one of those papers.

Horace McCoy, No Pocket in a Shroud