Dans un contexte économique de plus en plus difficile (surtout dans la presse écrite), l’enjeu de l’innovation n’a jamais été aussi critique. Antoine Laurent vient de faire un tour du monde des rédactions innovantes: retour sur les enseignements qu’il en tire sur le blog de Nicolas Becquet.

Organisateur des Hackdays pour Global Editors Network, Antoine Laurent met en avant dans une interview accordée à Nicolas Becquet sur Mediatype.be, le rôle-clef d’un profil encore assez largement absent des rédactions:

Ce n’est ni un journaliste, ni un développeur. Il faut quelqu’un qui ait un intérêt à la fois pour l’information et les outils. C’est par exemple une personne qui à partir d’un set de données est capable d’avoir une idée de son traitement technique et journalistique.