Comme chaque année à la même saison, j’attire votre attention sur le travail des étudiants dont j’accompagne les projets de fin d’étude à l’école de journalisme de Sciences Po. Gros plan  sur le travail de Jelena Prtoric.

Jelena Prtoric vient de Croatie, un pays où la corrida n’existe pas. C’est avec une sorte de regard d’anthropologue amusé et distancié qu’elle a décidé de s’intéresser à cette activité traditionnelle et/ou sportive. Pas de regard ou de question moralisatrice. Seulement l’envie d’essayer de comprendre cette pratique étrange.

Le résultat de son travail, c’est un site qui décline les trois âges du torero (de l’enfance de l’art au repos du guerrier en passant par la maturité et —parfois— la gloire) en interrogeant des toreros de 3 générations différentes.

Jelena s’est aussi astreinte à tenir à jour le making off de son reportage. Quand une journaliste doit s’en remettre au ciel pour parvenir à boucler ses sujets. C’est un blog qui vaut le détour.