Ondes carcérales: coup de projecteur sur un premier webdoc

Avant de vous présenter ce webdoc, quelques mots de contexte s’imposent.

Accompagner un étudiant en école de journalisme dans la réalisation de son projet de fin d’année est pour moi l’un des exercices les plus excitants qui soient. Après deux ans passés à l’école, les étudiants maîtrisent les bases du métier, à la fois éditoriales et techniques. Avec leur projet de fin d’année à l’école de journalisme de Sciences Po, ils se lancent dans un exercice de longue haleine: un travail sur plusieurs semaines dans lequel ils vont devoir apprendre à gérer leur énergie. Dans lequel ils vont également investir plus d’eux-mêmes.

Mon rôle de tuteur consiste à être à leur disposition, à soumettre leur projet à des questionnements multiples et à ne surtout pas apporter de réponse, à les mettre face au calendrier et à l’ampleur de la tâche qu’il leur reste à accomplir. Ce sont déjà de jeunes confrères, plus tout à fait des étudiants, prêts à entrer dans la vie active.

C’est dans ce cadre-là que Yann Thompson m’a présenté son projet de fin d’année (catégorie: projet web): un webdoc consacré au rôle et à la place de la radio en prison. Il avait déjà une bonne idée de ce qu’il voulait faire et le résultat est très convaincant. C’est Ondes carcerales.

Dans cet exercice difficile qui consiste à entrer dans l’intimité souvent douloureuse des personnages de son reportage, il a su prendre la bonne distance —à hauteur d’homme— en privilégiant une sobriété que j’apprécie. A vous de vous faire une idée.

Pour les amateurs de cuisine technique, le site est en HTML5 (donc visible aussi sur iPhone et iPad) et il a été réalisé avec la solution Wix qui s’avère utilisable même par des non spécialistes du code.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>