Frédéric Filloux souligne le succès de la stratégie de la radio publique américaine NPR (une radio qu’on situerait entre France Inter, France Culture et RFI de ce côté d l’Atlantique). Bien vu.

Tout cela ne s’est pas fait en un jour. Il y a plus de deux ans, la NPR avait lancé des réflexion de haut niveau dont j’avais rendu compte ici, n’hésitant pas à bousculer les idées reçu sur ce qu’est une radio.

C’est à lire ici et ça n’a pas perdu de son actualité.

Certains y verront quelques unes des lignes directrices qui ont présidé à la création de l’Atelier des médias ;-)