fbpx

Arte radio (arteradio.com) cultive le plaisir du son et continue de chercher les moyens de le faire partager pour le web. La nouvelle version du site vient de sortir (hier). Pas de révolution dans les fonctionnalités mais un vrai souci du détail et du plaisir pour naviguer à travers l’audiothèque pleine de reportages, chroniques, fictions, instantanés sonores, créations, et autre bric-à-brac foutraque. Il y en a près d’un millier.

On a compris ici que la navigation, fut-elle sonore, est d’abord affaire de clic, donc de choix. Rien n’est imposé, tout est suggéré au fil de la navigation.

On peut regretter que les éléments audios ne soient pas tagables par les internautes, ce qui permettrait sans doute d’autres découvertes.

La vraie nouveauté c’est l’intention affirmée d’une mise en ligne plus rapide. Sur rythme quotidien plutôt qu’hebdomadaire.

On saluera le fait que les éléments audio (comme les vidéos de YouTube et autres) puissent être intégrés par tout un chacun dans son blog. Même si ça n’a pas l’air de fonctionner très bien sous WordPress ;-(

On se félicitera qu’arte radio persiste à proposer une interface en Flash mais offre également une version HTML WAI (« Web Accessibility Initiative ») « qui respecte toutes les préconisations demandées pour obtenir le label WAI Triple A, certifiant un accès spécialement conçu pour les personnes handicapées« .

On recommandera l’excellente et créative newsletter toujours très écrite.

Et on suivra avec attention les partenariats lancés notamment avec Libération qui prévoit de lancer sa propre webradio.

Voir également: l’article de Le Monde