Otez-moi d’un doute (recherche & développement dans les médias)

Au départ, c’est un fait sans importance, même pas une anecdote. Puis en y repensant, ça devient une vraie question sur la manière dont les médias s’organisent pour préparer l’avenir.

Les faits: l’Ifra organise ce vendredi une visite au départ de Paris dans les locaux flambant neufs du groupe Edipresse à Lausanne (Benoit Raphaël qui a déjà fait le tour du propriétaire en presque voisin -à l’époque- en parle en détail sur son blog). L’occasion de découvrir non seulement les locaux mais aussi et surtout l’organisation « cross media » mise en place par ce groupe de presse helvétique qui édite une volée de quotidiens et de magazines en Suisse. Edipresse a appliqué le concept Newsplex développé par l’Ifra. La visite d’étude dure une journée, elle permet de rencontrer un certain nombre de responsables de cette mutation et elle est facturée 350 euros (déjeuner compris), voyage en TGV non inclus (ajoutez environ 150 euros).

Le « rebondissement »: quelques jours avant l’échéance, un mail de l’Ifra annonce que la visite est annulée « faute de participants ». Il fallait une quizaine d’inscrits, si j’ai bien compris.

Hypothèses:

  • C’est sans intérêt, mais j’ai du mal à comprendre que plus de 60 responsables médias français se soient inscrits au même moment pour assister aux journées experts du CFPJ sur les stratégies éditoriales web/papier (autopromo indécente puisque je figure parmi les nombreux intervenants).
  • C’est trop cher, et dans ce cas je m’inquiète réellement sur l’état des finances des médias français.
  • C’est déjà connu de tout le monde, mais là j’ai un des doutes.
  • C’est un vendredi et le retour à 22h00 gare de Lyon a refroidi les ardeurs.
  • C’est un concept erroné (je parle de Newsplex) et ça n’est pas véritablement applicable, mais j’ai lu peu d’argumentaires.
  • C’est une question dont on se fout, on bien d’autres choses plus urgentes à faire au quotidien.

Question: quelle que soit l’explication, j’ai l’impression que les médias français semblent assez rarement disposer d’un service recherche et développement qui fasse de la veille de manière organisée sur les évolutions du secteur et qui développent des prototypes destinés à tester de nouveaux formats, de nouvelles idées. Certains le font mais j’ai le sentiment qu’ils ne sont pas très nombreux. Inquiétant dans cette période. C’est votre avis aussi?

The following two tabs change content below.
Fondateur de Samsa.fr, Philippe Couve est journaliste, consultant spécialiste des stratégies éditoriales pluri-média, formateur et expérimentateur sur le web depuis 1997. Philippe Couve accompagne les organisations dans leur mutation numérique. Il intervient en France, en Europe et en Afrique.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>