philippe-couve.jpgJournaliste depuis 1990, je suis tombé dans le web un beau jour de 1995 à l’occasion d’un reportage aux Etats-Unis.

Journaliste donc, j’ai appris mon métier à une époque où l’on nous enseignait encore à taper sur les touches d’une machine à écrire ; à une époque où les ordinateurs affichaient un écran verdâtre avec des lettres lumineuses ; à une époque où il fallait connaître quelques commandes MS-Dos pour surmonter la plupart des bugs informatiques ; à une époque où le minitel était présenté par certains comme l’horizon indépassable de la modernité technologique ; à une époque où les journaux, la radio et la télévision étaient loin d’imaginer qu’un jour un nouveau média pourraient les contenir tous et proposer bien plus encore.

J’ai été présentateur de journaux sur RFI, puis grand reporter. J’ai réalisé les premiers reportages multimédia pour le site de RFI dans les années 1998-1999. Il en subsiste quelques traces par ici  et encore par là. Oui, je sais, ça a vieilli…

J’ai ensuite co-dirigé la rédaction internet de RFI de mai 2000 à octobre 2006.

Convaincu qu’une véritable mutation est en cours en raison de l’impact protéiforme des nouvelles technologies sur nos vies, j’ai tenté d’en rendre compte sur les antennes de RFI dans le cadre d’une émission expérimentale (L’Atelier RFI) tout en assumant un rôle de formateur (pour RFI-Talent+) auprès de journalistes de pays du Sud.

Cette mutation générale, dont les premières vagues atteignent les rivages des médias, est à l’origine du titre de ce blog [samsa] ;-)

Parallèlement à ces activités, durant l’été 2006, j’ai conçu et mis en place la spécialisation multimédia des étudiants de seconde année du CFJ (Centre de formation des journalistes) à Paris. Au cours de cette formation les étudiants ont réalisé le site écrans de campagne sur la campagne présidentielle française vue du Net.

Sur ce blog, j’exprime mes opinions personnelles qui n’engagent que moi et en aucun cas les médias avec lesquels je peux collaborer.

Pour me contacter